L'enseignement de l'anglais


Notre rapport à l'anglais est bien souvent ambivalent. Il peut nous paraître hégémonique et envahissant ; il semble participer à un appauvrissement culturel par le biais d'une globalisation sans partage. Toutefois, il est aussi un outil incroyable d'échanges et d'opportunités. Dans toutes les sphères de notre vie, et en particulier dans le domaine professionnel, l'anglais est devenu incontournable. Pour un grand nombre d'entreprises, il est d'ailleurs un critère de sélection – pour ne pas dire d'élimination – au même titre que la maîtrise de la grammaire et de l'orthographe du français.

Nous souhaitons donc aborder l'enseignement de l'anglais avec pragmatisme et l'ancrer dans une dynamique stimulante afin que tous nos élèves développent cet atout.

Nous avons ainsi deux objectifs :

– Permettre à chacun de progresser, à la hauteur de ses capacités et en prenant en compte ses difficultés et ses points forts.
– Mener chaque élève vers l'autonomie en développant tous les savoir-faire et toutes les compétences linguistiques nécessaires à une maîtrise de l'anglais qui répondra en temps voulu à leurs besoins.

La maîtrise d'une langue est un long chemin personnel et quelques heures de cours par semaine ne suffisent malheureusement pas à mettre en place les réflexes nécessaires pour être à l'aise et réellement efficace. Nous proposons donc un projet d'enseignement englobant toutes ces considérations à travers les actions suivantes :

→ Décloisonnement de certaines classes pour obtenir des groupes de niveaux dynamiques. Le but est de calibrer l'enseignement au plus près des besoins de chaque élève et ainsi de stimuler leur apprentissage. Le nombre d'élèves est réduit pour favoriser les échanges. Les groupes sont dynamiques car les élèves peuvent évoluer d'un groupe à l'autre selon leurs progrès :

Au collège :

– La 6e est une année où les bases sont posées.
– La 5e et la 4e sont décloisonnées et les élèves sont répartis en 3 groupes de niveau.
– La 3e, année de préparation du brevet, est organisée autour de 2 groupes de niveau.

Au lycée :

– Les classes de 2nde et de 1ère sont décloisonnées et les élèves sont répartis en 5 groupes de niveau.
– Les classes de Terminale sont organisées par filières et dédiées à la préparation du Baccalauréat avec notamment une heure supplémentaire de spécialité pour les STI2D et pour les Littéraires.

→ L'apprentissage d'une langue fonctionne par assimilation et donc par une « fréquentation » régulière de la langue cible. De ce fait, en supplément des enseignements traditionnels au lycée, nous proposons un travail quotidien systématique et régulier d'environ 15-20 minutes avec une application informatique – accessible sur téléphone et sur ordinateur. Cette application est un outil dynamique et demande une approche active de l'élève. Elle permet notamment :

– D'enrichir son vocabulaire par une révision intelligente construite par l'application à partir du vocabulaire non acquis.
– De consolider ses connaissances grammaticales et syntaxiques par la manipulation de mots et la construction de phrases.
– De faire un travail de lecture intelligent d'articles de journaux issus du New York  Times et de The Economist et adaptés au niveau de l'apprenant.
– De s'entrainer à la compréhension orale à travers des enregistrements audio et vidéo.
– De suivre un module spécifique d'anglais commercial pour le travail.
– D'avoir ses exercices écrits et oraux corrigés par des locuteurs natifs.
– De valider une certification d'une institution américaine reconnue.
– En tant que professeurs, nous avons accès à une plateforme permettant de suivre la progression de chaque élève et de corriger toutes leurs productions écrites et orales.

→ De plus, nous dynamisons l'apprentissage de l'anglais en organisant des temps forts :

– Un voyage à Londres pour les élèves de 2nde et de 1ère :

Les élèves ont beaucoup de mal à se projeter dans l'avenir et à comprendre les réels enjeux derrière l'apprentissage d'une langue vivante. Le but est que chaque élève confronte ses compétences linguistiques aux exigences de la réalité. Sortir de la théorie pour ancrer l'apprentissage dans la pratique. Demander une information, commander un repas, échanger avec des locuteurs natifs sont autant de compétences qui sont loin des dynamiques d'une classe traditionnelle et qui sont pourtant essentielles. Ce voyage à Londres n'est donc pas une excursion scolaire touristique « traditionnelle » ; il est organisé sous la forme d'un jeu de piste dans lequel chaque élève est amené à interagir en anglais et donne lieu à l'élaboration d'un dossier qui est évalué.

– La participation au Big Challenge pour tous les collégiens.
– Une correspondance avec un établissement anglophone.
– D'autres événements organisés lors de l'année scolaire.